Info locale

Pillages et violences sur les Champs-Elysées après la victoire de l’Algérie

12 juillet 2019 à 09h51 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Common Wikimédia

Une fois la qualification acquise pour les demi-finales de la CAN, des milliers de supporters sont descendus dans les rues de Paris et ailleurs en France où la fête a parfois dégénéré.

Pillage, violence et un mort. Voilà le bilan de la nuit de jeudi à vendredi. Des milliers de supporter de l’équipe nationale de l’Algérie ont fêté la qualification des fennecs pour les demi-finales de la Coupe d’Afrique des Nation (CAN).

D’abord dans un esprit bon enfant, la fête a dégénéré. À Paris, plusieurs individus s’en sont pris à trois boutiques de motos, et plusieurs autres vitrines avant d’être dispersés par les forces de l’ordre. Certains ont bloqué momentanément le périphérique avec des fumigènes.

Une trentaine de personnes auraient été interpellées

À Montpellier, un homme de 21 ans a fauché une famille au volant de sa voiture. La mère âgée de 42 ans est morte sur le coup, son fils d’un an est polytraumatisé. Le bébé a été hospitalisé dans un état très grave. Une jeune fille de 17 ans a également eu les jambes fracturées. Le conducteur a été placé en garde à vue.

Au total, selon Le Parisien, une trentaine de personnes auraient été interpellées dans tout le pays, et une vingtaine de policiers blessés, dont dix à Marseille, où plus de 10000 personnes s'étaient rassemblées.