Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Pollution : un épisode de pollution aux particules fines sur l’Ile-de-France

21 février 2019 à 10h27 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Common Wikimédia

Conséquences, la vitesse est réduite sur les routes de la région parisienne et le stationnement résidentiel est gratuit dans Paris.

Le temps y est pour beaucoup. Oui, le soleil et la douceur printanière un 21 février, c’est agréable. Sauf pour la qualité de l’air. Nuit fraiche et journée chaude ne font pas bon ménage et forme en couvercle au dessus de la région parisienne empêchant les polluant de s’évacuer. Le vent faible n’aidant pas non plus. Airparif alerte donc sur un épisode de pollution aux particules fines ce mercredi.

Conséquence, la préfecture de police a décidé d’abaisser de 20 km/h la vitesse autorisée sur les autoroutes et voies rapides franciliennes, soit de rouler à 110 km/h sur les portions d'autoroutes normalement limitées à 130 km/h, à 90 km/h sur celles limitées à 110 km/h et à 70 km/h sur les routes nationales et départementales. 

 

De son côté, la Mairie de Paris met en place de la gratuité du stationnement résidentiel. Dans un communiqué la Mairie précise "qu'en fonction de l’évolution de la situation dans les jours qui viennent, d’autres mesures complémentaires pourront être prises, comme des mesures de restriction de circulation à venir si le pic perdure".

Pour les jours suivants, Airparif ne prévoit pas de nette amélioration, les niveaux de pollution devraient rester soutenus.