Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Régionales en Île-de-France : la présidente sortante Valérie Pécresse l'emporte

27 juin 2021 à 21h03 Par Diane Charbonnel
48 millions d'électeurs étaient appelés aux urnes ce dimanche.
Crédit photo : Rédaction / Alicia Méchin

La présidente sortante Valérie Pécresse, Libres!, l'emporte largement ce dimanche lors du second tour des élections régionales en Île-de-France avec entre 45,5 et 44,1% des voix.

La présidente sortante de la région Île-de-France Valérie Pécresse (ex-LR, Libres!) l'emporte largement au second tour des élections régionales devant la liste d'union de la gauche portée par l'écologiste Julien Bayou, selon des estimations de deux instituts de sondage.

Valérie Pécresse obtiendrait entre 45,5 et 44,1% des voix, Julien Bayou (EELV/PS/PCF/LFI/Générations) entre 32,5 et 34,6%, le RN Jordan Bardella entre 11,8 et 11,5%, et le LREM Laurent Saint-Martin entre 10,5 et 9,5%, selon les estimations des instituts Ifop-Fiducial pour TF1-LCI et Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions et LCP.

L’abstention record se confirme au niveau national

L'abstention record du premier tour des régionales et départementales se confirme au second dimanche, estimée autour de 65% contre 66,7% au premier tour. Deux Français sur trois ne sont, une nouvelle fois, pas allés voter. 

Prime aux sortants, pas de région pour le RN 

Tous les présidents sortants ont été réélus lors de ce second tour des régionales.

La droite conserve sept régions : l'Île-de-France, les Hauts-de-France, l'Auvergne-Rhônes-Alpes, la Normandie, les Pays de la Loire, le Grand-Est et la Provence-Alpes-Côtes-d'Azur. 

La gauche conserve cinq régions : la Bourgogne-Franche-Comté, la Nouvelle-Aquitaine, la Bretagne, le Centre-Val de Loire et l'Occitanie. 

En Corse, ce sont une nouvelle fois les nationalistes qui l'ont emporté. 

Le Rassemblement National ne remporte, de son côté, aucune région. Les sondages prédisaient avant le premier tour du 20 juin une victoire du RN en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. C'est finalement Renaud Muselier, président LR sortant qui l'a emporté avec 53 à 55% des suffrages contre 44 à 46% pour le candidat RN Thierry Mariani, selon les sondages à la sortie des bureaux de vote.

(avec AFP)