Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

Sécurité routière : - 20% de morts sur nos routes en février

15 mars 2021 à 11h59 Par Iris Mazzacurati
Au total, la mortalité sur les routes de France a connu en 2020 son plus bas niveau historique depuis l'après-guerre.
Crédit photo : CCo - Photo d'illustration

C’est le plus bas chiffre depuis février 2017. Dans un contexte de confinement, la sécurité routière a enregistré 175 décès sur les routes de France métropolitaine en février, soit 45 de moins qu'un an auparavant.

Le nombre de personnes qui a perdu la vie sur nos routes a baissé de 20% en février, par rapport la même période l’année dernière, a annoncé lundi 15 mars la Sécurité routière dans un communiqué. « Le plus bas chiffre auparavant était de 204 en février 2012 et en février 2017. »

L'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) explique cette baisse de la mortalité routière principalement par la situation sanitaire qui a impacté nos déplacements, avec le couvre-feu, notamment, et réduit le nombre de nos trajets domicile-travail, à cause du télétravail.

96 automobilistes ont perdu la vie en février 2021 contre 116 en février 2020.

Dans le détail, l’ONISR relève que la mise sous cloche de notre vie sociale et les restrictions de circulation ont aussi touché les piétons qui sont, de fait, moins sortis après la tombée du jour, notamment en raison du couvre-feu à 18h : 23 piétons ont été tués en février 2021, soit 15 de moins qu’en février 2020 et 25 de moins qu’en février 2019.

« On estime de ce fait que la baisse de la mortalité est dû pour les 2/3 à l’instauration du couvre-feu et pour 1/3 à la réduction des déplacements en journée. », précise le communiqué.

Une exception, les deux-roues

Augmentation, en revanche, du côté de la mortalité des deux-roues, qui reste « plus élevée que celle « constatée en moyenne au mois de février ces dix dernières années. » 32 motocyclistes ont perdu la vie en février 2021, contre 40 en 2020.

Baisses nuancées en ville et hors ville

La mortalité routière chute nettement en agglomération, avec 40 décès en 2021 contre 85 un an plus tôt, alors que hors agglomération la baisse est plus légère (113 contre 121).

Au total, la mortalité sur les routes de France a connu en 2020 son plus bas niveau historique depuis l'après-guerre, avec un total de 2 550 victimes. La crise sanitaire aura au moins eu cet effet positif-là.