Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Seine-Saint-Denis : plusieurs expéditions punitives après une rumeur d’enlèvements d’enfants

26 mars 2019 à 10h41 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Common Wikimédia

Les forces de l'ordre ont interpellé une vingtaine de personnes. Armés de bâtons et de couteau, ils ont pris pour cible la communauté Roms du département, après une rumeur.

Nuit agitée. La rumeur a provoqué la haine. Depuis plusieurs jours circule une fausse information en Seine-Saint-Denis, selon laquelle des personnes de la communauté Rom tenteraient d’enlever des enfants et des adolescents dans les rues de leurs villes. La préfecture a déjà communiqué en indiquant qu’il s’agissait d’une « fake news ».

Toutefois, dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 mars, au moins 3 expéditions ont eu lieu dans le département contre la communauté Rom. La police a été mobilisée en nombre toute la soirée.

Une cinquantaine d’individus armés ont incendié 2 camionnettes

Les premières échauffourées ont débuté vers 20 heures à Clichy-sous-Bois. Une vingtaine d’individus, armés de bâtons, se sont introduits dans un pavillon squatté par 23 membres de la communauté Rom. Poursuivis par les malfaiteurs, ils se sont réfugiés dans une grande surface située à proximité. Cinq personnes ont été interpellées et deux policiers ont été blessés.

Plus tard dans la soirée, au bord de la N3, une cinquantaine d’individus armés de couteaux et de bâtons ont incendié 2 camionnettes de Roms et un véhicule particulier. Une rixe a aussi éclaté entre des Roms et une quinzaine de personnes qui avaient suivi une camionnette. Au total 12 individus ont terminé la soirée au poste. Des incidents ont également été signalés dans les communes d’Aubervilliers, Noisy-le-Sec et Bondy.