Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

SFR Montesson : viré pour avoir tenu tête à la sœur du patron

22 juin 2018 à 11h11 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Illustration Espace SFR - Italie 2

Elle lui aurait réclamé des photocopies en boutique. Devant son refus, Steeve a reçu une lettre de licenciement. Il compte attaquer l’entreprise aux prud’hommes.

"Vous savez qui je suis ? Je suis la sœur du patron et j’ai le pouvoir vous faire perdre votre emploi". Plusieurs syndicats du groupe de télécoms SFR s’est insurgé jeudi contre le licenciement, « arbitraires » selon elle, d’un vendeur à la boutique SFR de Montesson (Yvelines). Steeve aurait été « viré pour avoir refusé de faire des photocopies pour les amis de la sœur » d’un actionnaire du groupe.

Il s’agirait d’Armando Pereira, le directeur général délégué de SFR, révèle 20 Minutes. Selon l’intersyndicale, il avait été sommé le 15 mai dernier, par « la sœur de l’actionnaire » de lui photocopier son avis d’imposition. Il s’est exécuté. Mais quand la jeune femme lui demande de faire de même pour l’une de ses amies, Steeve refuse poliment expliquant qu’il ne pouvait pas se permettre d’utiliser autant de feuilles de papier au détriment des autres clients. Elle l’aurait alors « menacé de lui faire perdre son emploi ».

"C’est la vie normale des entreprises"

Un mois plus tard, le 14 juin, il est convoqué à un entretien préalable à licenciement pour « manque de respect à une collaboratrice ». Plusieurs salariés rédigent des attestations en sa faveur. Une cliente prend aussi sa défense et signe une « attestation de témoin » affirmant que le jeune vendeur a expliqué la situation, sans perdre son sang froid.

La direction de SFR a confirmé à l’AFP le licenciement et évoque un « comportement non compatibles avec les valeurs de l’entreprise ». « Nous ne communiquons pas sur tout licenciement ou recrutement. Il n’y a aucun autre sujet. C’est la vie normale des entreprises », a-t-elle répondu à 20 Minutes.

L’ancien salarié de Montesson compte bien contester son licenciement et devrait saisir le conseil des prud’hommes.