Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Soleil, chaleur, grisaille : quelle météo ces prochains jours en Ile-de-France ?

26 juillet 2017 à 13h20 Par Virgil Bauchaud

En pleine semaine maussade, le soleil se fait désirer en Ile-de-France. Alors à quoi s’attendre pour ce week-end notamment ? Les prévisions.

L’éclaircie de ce mercredi matin était de courte durée. De sortie quelques heures à peine, le soleil a rapidement été rattrapé par les nuages. À l’image d’un début de semaine loin d’être estival, les prochaines heures ne s’annoncent pas très réjouissantes dans la région capitale. Pourtant, les franciliens tentent de relativiser face à cette météo maussade. « On est en été, on ne l’est plus… C’est très changeant donc on est un peu déçus » nous a confié Julien. D’autres relativisent, à l’image de Damien : « s’il pleut c’est comme ca il faut s’y faire. En tout cas ca n’influe pas sur mon moral. Je pars en vacances au mois d’aout mais ce n’est pas parce qu’il fait gris que j’ai plus envie de partir ».

Quel temps ce week-end du 29 et 30 juillet ?

Non, ce n’est toujours pas ce week-end que vous allez bronzer ! Samedi, le ciel risque d’être chargé. L’ambiance s’annonce donc peu lumineuse, venteuse et même légèrement humide. D’abord annoncé estival, le premier jour du week-end risque donc d’être à l’image de la semaine. Les températures ne dépasseront pas les 21° à Saint-Germain-en-Laye l’après-midi. Pas plus de 23° à Meaux et Nogent-sur-Marne. Dimanche s’annonce quasi similaire, avec peu d’éclaircies, de la grisaille et de la pluie. Le mercure grimpera jusqu’à 26° avec un risque orageux en soirée.

À quand un retour durable de l’été ?

Pas dans l’immédiat à en croire les prévisions ! Le temps devrait rester orageux pour le début de semaine prochaine. Le mois d’août risque donc de commencer sans soleil. L’été pourrait faire son retour mercredi 2 août, avec un mercure annoncé autour des 28°. Cette fois, le soleil devrait s’imposer au moins pour plusieurs jours. Un peu de patience donc avant de pouvoir prendre quelques couleurs en Ile-de-France.