Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Solidays 2017 : C'est déjà demain !

22 juin 2017 à 12h34 Par Rédaction

Il lance en quelque sorte la saison des grands festivals de l'été en Ile de France : Solidays ouvre demain, vendredi, ses portes, à l'hippodrome de Longchamp (XVIe arr). Destiné à lutter contre le sida, chaque année, les bénéfices permettent de mettre en place des actions de prévention.

C’est demain que débutera la 19ème édition du festival Solidays, contre le Sida. Un festival plus que jamais indispensable alors que chaque jour, 7 franciliens sont encore contaminés par le virus. Au programme, 80 concerts durant trois jours, mais aussi des expos, des débats, un village solidarité regroupant une centaine d’association. Au final un beau moment de partage.

Cette année, en plus de la lutte contre le sida, Solidays s’est lancé un nouveau défi avec le Printemps Solidaire. Il s’agit de relancer l’aide internationale et au développement à travers le monde. Une campagne de sensibilisation et d’information, à destination aussi d’Emmanuel Macron. Le président est interpellé sur les engagements de la France sur ce sujet et les moyens que le pays doit y consacrer chaque année. D’ailleurs les responsables du festival ont lancé une invitation au chef de l’Etat pour, qui sait une visite ce week-end dans les allées du Festival engagé. L’Elysée n’a pour le moment pas donné suite.

Pas de record de fréquentation en vue

Malgré le temps plus que clément annoncé tout le week-end sur la région parisienne, ce sera difficile pour le festival de battre les chiffres record de la fréquentation l’an dernier. Solidays avec alors accueilli plus de 200 000 spectateurs en trois jours. En revanche cette année, le festival n’affiche pas complet. Il faut dire que, cette année, il se déroule dans un contexte de recrudescence d’actes terroristes à Paris, ou en Europe. Face à la menace, le festival s’est préparé à y faire face même si Luc Barruet directeur fondateur de Solidarité Sida a tenu a rappeler que venir à un Festival, comme Solidays par exemple, ne représentait pas un plus grand risque qu’ailleurs.

Le préfet de police a également détaillé les mesures de sécurité pour les journées du 23, 24 et 25 juin, durant lesquelles plusieurs grandes manifestations se déroulent en Ile de France. Solidays donc à l’hippodrome de Longchamp (XVIe arr), mais aussi les Journées de l'Olympisme (Paris), la marche annuelle des Fiertés (Paris) et le salon du Bourget (93).

Durant ces trois jours, 12.000 policiers et militaires, dont 3.000 spécifiquement dédiés aux évènements de voies publiques, seront engagés. Des "zones de protections" seront installées pour les Journées de l'Olympisme, au cœur de Paris, sur un modèle sensiblement similaire aux fans zones durant l'Euro 2016.

Et côté programmation, Solidays a tenu à rester fidèle à son histoire. Pas question d’avoir sur scène une succession de têtes d’affiche qu’on voit et qu’on entend partout, selon Luc Barruet le directeur et fondateur de Solidarité Sida. Parmi les dizaines d’artistes et musiciens qui se succèderont sur la scène de Longchamp, dès ce vendredi soir, Boulevard des Airs prendra ses quartiers. Samedi, on pourra applaudir le fantasque trompettiste Ibrahim Maalouf ou la douce mélodie folk de Cocoon. Enfin dimanche, Petit Biscuit finira d’électriser ce week-end musical, pour la bonne cause

Infos Pratiques :

-19eme Edition de Solidays, à l’hippodrome de Longchamp (XVIe arr)

-Vendredi 23 juin (à partir de 16 heures), samedi 24 juin (à partir de 14 heures) et dimanche 25 juin (à partir de 14 heures).

-Comptez de 29 € pour le billet nuit à 99 € pour le pass 3 jours.