Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
The Voice

The Voice : la prestation de Silvio divise les coachs pendant les Battles

28 mars 2021 à 10h45 Par Aurélie AMCN
Silvio ne fait ni l'unanimité sur le plateau ni sur les réseaux sociaux...
Crédit photo : The Voice / TF1

La première soirée de Battles de The Voice a été marquée par un gros désaccord entre les coachs après le passage de Silvio face à Yannick. Explications.

Moments forts et débats… Cette première soirée des Battles de The Voice a été riche en rebondissements. Neuf Talents ont été qualifiés par les coachs, dont trois « Talents volés » grâce à la nouvelle règle mise en place. Marc Lavoine a choisi de poursuivre l’aventure avec Jim Bauer et Quentin Malo. Vianney a qualifié Mentissa Azziza et Angelo puis volé Luc Laversanne. Amel Bent a sauvé Cyprien et Sonia, puis piqué Alexis Roussiaux à Vianney. De son côté, Florent Pagny a gardé Giada, Marie, Stellia Koumba volée à Vianney, et le fameux Silvio Illardo qui n’a pas fait l’unanimité auprès des autres coachs après son duel face à Yannick Schlesser sur la chanson Amsterdam de Jacques Brel (vidéo ci-dessous).

À la fin de la prestation, Nikos Aliagas a donné la parole aux coachs afin qu’il puisse exprimer leur avis et leur préférence. « Alors là, on n’est pas du tout d’accord pour une fois », a d’abord lâché Vianney à l’encontre d’Amel Bent. « J’ai eu deux prestations séparées », a enchaîné Marc Lavoine, pas convaincu par l’interprétation de Silvio qui a dansé tout du long.

PREMIER DÉSACCORD ENTRE LES COACHS

Lui aussi déçu, Vianney a rejoint l’avis de son camarade : « Le seul moment où ça ressemblait à un duo, c’est à la fin, parce que la mise en scène a exigé que vous vous regardiez. Yannick, toute la chanson qui regarde Silvio : ‘’eh mon pote, on est ensemble ou pas ?’’. Et Silvio, pas à un moment, tu l’as regardé ! ». Une attitude qui a été également beaucoup critiquée sur les réseaux sociaux par les téléspectateurs…

Mais Amel Bent et Florent Pagny n’ont pas eu la même impression. La chanteuse a tenu à défendre Silvio : « Je trouve que c’est ce qui a donné de la magie à cette Battle. Pour moi, il y avait un conteur et celui qui nous offrait le visuel ». Au final, c’est Florent Pagny, leur coach, qui a tranché après avoir bien analysé la personnalité et l’univers de chaque Talent : « Deux personnages différents, deux planètes différentes ».