Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Théo et sa famille interpellés à Aulnay-sous-Bois

05 juin 2018 à 10h46 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Commons wikimedia

Ils ont été interpellés ce mardi matin et placés en garde à vue dans les services de la Police Judiciaire de la Seine-Saint-Denis pour des soupçons d’escroquerie aux aides de l’État.

Une affaire distincte de Théo. Toute la famille a été interpellée ce mardi matin, vers six heures, au domicile de la famille Luhaka, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) et placés en garde à vue. Le quartier des 3.000, où réside la famille, avait été quadrillé en nombre par les forces de l’ordre.

Un responsable associatif est aussi entendu par les enquêteurs dans le cadre d’une information judiciaire ouverte contre X pour « escroquerie en bande organisée, abus de confiance et blanchiment ». L’enquête doit déterminer où sont passés des centaines de milliers d’euros de fonds publics, censés financer des contrats aidés. Trois associations sont dans le collimateur de la justice. Des salariés étaient recrutés sous contrat d’avenir par Michaël Luhaka (l’un des frères de Théo) mais n’étaient jamais payés. L’Urssaf ne percevait pas non plus les cotisations, sauf quand il s’agissait de proches.

Dans le détail, entre janvier 2014 et juin 2016, l’association Aulnay Events aurait touché 678.000 euros de subventions de l’État. 170.000 euros auraient été directement versés à huit membres de la famille de Théo qui aurait perçu à lui seul 52.000 euros. Son avocat évoquait encore il y a quelques semaines un simple problème de gestion, et non la volonté d’escroquer l’Etat.