Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Trois nouveaux ponts sur la Seine à Paris

16 novembre 2017 à 10h03 Par Mikaël Livret
Crédit photo : pxhere

La mairie de Paris a lancé un appel à projet. Les trois passerelles qui franchiront seront bordées de commerces, d’équipements publics, voire de bureaux. Le projet sera présenté par Anne Hidalgo en fin de semaine.

Rien ne sera comparable. La Ville de Paris devrait lancer prochainement un appel à projets pour construire trois nouvelles passerelles au-dessus de la Seine ! Ces ouvrages, qui seront entièrement réservés aux piétons ou aux modes transports doux abriteront des jardins mais aussi et surtout des cafés, des commerces et pourquoi pas quelques bureaux. Une révolution pour la capitale. D’ailleurs, si le projet sera bel et bien présenté par Anne Hidalgo en fin de semaine, il est porté par le C40, l’organisme international, présidé par la maire, des villes mondes qui tentent de lutter contre le réchauffement climatique, notamment. Des annonces dans tous les pays sont également programmées.

Les trois ponts franchiront la Seine entre les XIIe et XIIIe arrondissement, au niveau du futur quartier Bercy-Charenton, entre le IVe et le Ve arrondissement, au cœur même du centre historique, au niveau de l’ensemble Morland et du jardin Tino-Rossi et enfin à l’ouest, entre les XVe et XVIe arrondissements, du côté du parc André-Citroën.

Une manière de construire alors que le foncier manque

Trois nouvelles passerelles, et autant de possibilité au dessus du fleuve. C’est une manière de se projeter pour construire le Paris de demain alors que le foncier manque. Une première tentative d’appels à projets de passerelle habitée, entre la Bibliothèque nationale de France et Bercy, avait échoué en 1997.

Il n’existe donc rien de comparable à l’heure actuelle dans le monde, même si en Chine un pont de 2 km de long avec des habitations devrait voir le jour porté par l’architecte parisien Marc Mimram. « Aujourd’hui, la réflexion porte sur comment l’infrastructure peut créer de la valeur, comment nous pouvons y installer des équipements publics », explique celui qui est aussi à l’origine du futur pont (380 m de long), avec cafés et salle de concerts, qui surplombera les voies ferrées entre Pleyel et la future gare du Grand Paris Express (Seine-Saint-Denis). Il travaille également près de la gare d’Austerlitz sur une dalle au dessus des voies et accueillera quelque 15 000 m2 de bureaux.

Capture http://www.mimram.com - Projet Franchissement urbain Pleyel