Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Un collectif investit le Trocadéro pour dénoncer le 100ème féminicides en 2019

02 septembre 2019 à 09h35 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Pixabay

Dimanche, le collectif « Nous Toutes » s’est rassemblée au pied de la Tour Eiffel pour dénoncer les violences conjugales après la mort d’une centième femme, cette année en France, sous les coups de son conjoint.

L’endroit n’a pas été choisi au hasard. Le collectif « Nous Toutes » a décidé de marquer le coup dimanche soir Parvis du Trocadéro, place des droits de l’Homme à Paris à l’occasion du dépassement de la barre symbolique des 100 féminicides en 2019. Une femme a été retrouvée morte samedi, dans le sud-est de la France, probablement tuée par son compagnon.

Les associations réclament un milliard d’euros d’aides, alors que le gouvernement en a promis seulement 1 million. Mardi ouvrira le « Grenelle des violences conjugales », très attendu par les associations invitées. Un grand rassemblement est prévu le 23 novembre. 

Dans ce contexte, un refuge de jour pour les femmes victimes de violences doit ouvrir ce lundi à Bagnolet. Situé au 79 bis avenue Gallieni, ce lieu est a destination des femmes victimes de violences conjugales, âgées de 15 à 25 ans.