Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

"Un Indien dans la ville" : Mimi-Siku a changé de vie et de look ! (photo)

02 novembre 2017 à 15h20 Par Aurélie Amcn
Crédit photo : Un Indien dans la ville

On a adoré suivre les aventures du petit Mimi-Siku dans le film "Un indien dans la ville". Plus de 20 ans après, l’acteur, Ludwig Briand revient sur cette folle expérience cinématographique. Et autant dire qu’il est méconnaissable…

« Chacun sa route, chacun son chemin, passe le message à ton voisin… », on se souvient tous de cet air qui n’est autre que la bande-originale du film Un Indien dans la ville sorti en 1994 avec Thierry Lhermite et Miou-Miou. Le rôle principal du film aux 7,6 millions d’entrées est interprété par un jeune garçon prénommé Ludwig Briand. Âgé de 13 ans à l’époque, le garçon interprète le rôle de Mimi-Siku, un jeune Indien à la longue chevelure brune débarqué à Paris, la ville de son père. Plus de 20 ans après, l’acteur aujourd’hui âgé de 36 ans a totalement changé de vie et surtout de look. Il a les cheveux très courts, et même un début de calvitie. Pour nos confrères de la presse hebdomadaire, Ludwig Briand a accepté de revenir sur cette folle aventure au cinéma et de nous raconter sa reconversion (vidéo ci-dessous). 

« Je ne me suis jamais vraiment considéré comme une star, même avec le recul, tout juste une étoile filante. J’ai été casté de façon très simple : j’avais fait un casting pour la série "L’instit" sauf que je ne voulais pas couper mes cheveux. La directrice de casting s’est souvenue de moi et pour le casting de l’Indien, elle m’a appelé. C’est ma seule expérience cinématographique », se souvient-il. Ludwig enchaîne ensuite avec des petits rôles à la télévision, dans des séries ou des téléfilms français. Mais ce qui lui importait le plus à cette époque-là était de finir ses études. « J’avais mes études en parallèle. J'étais conscient du côté éphémère de cette carrière. Arrivé à mes 18 ans, quand j’ai réussi mon Bac, j’ai enchaîné sur mes études de droits et je n’ai pas re-signé pour la série ‘’Un et un font six’’ », poursuit-il ensuite. 

Loin des plateaux de tournage, Ludwig Briand passe ses diplômes et retourne à une vie "normale". Plus de 20 ans après, il avoue être content d’avoir participé à de tels projets, mais ne semble plus courir après la célébrité. Toutefois, il en garde « de très souvenirs. Aujourd’hui, je suis greffier au ministère de la Justice. Dans mon travail, on ne me reconnaît pas. On ne me reconnaît pas dans la rue ». Mais pour celui que l’on connaît comme étant l'Indien Mimi-Siku, « le métier du cinéma, c’est terminé. C’est une passion qui, sur un coup de tête, peut me donner envie de monter une pièce avec des amis ».