Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Un membre du Conseil supérieur de la magistrature soupçonné d’agressions sexuelles

12 novembre 2020 à 15h40 Par Maud Tambellini
Crédit photo : pixabay

Il a dû démissionner de ses fonctions. Selon les informations du Parisien, un membre du Conseil supérieur de la magistrature est soupçonné d’agressions sexuelles. Il a été mis en examen.

Sa mise en examen remonte au mois de mai mais on ne l’apprend qu’aujourd’hui, par le Parisien qui a sorti l’affaire. Officier de l’Ordre national de la Légion d’honneur et membre du Conseil supérieur de la magistrature, un homme de 65 ans est soupçonné de 4 agressions sexuelles, commises notamment dans le métro parisien.

Les faits se seraient produits entre 2018 et 2020. L’agression la plus récente date du 5 février de cette année dans une rame du métro de la ligne 7 à hauteur de la station Jussieu. Le haut-fonctionnaire, qui avait notamment pour tache de juger des magistrats, se serait collé derrière une jeune fille de 19 ans avant de toucher son sexe.

La première fois qu’il aurait agressé une femme, ce serait en janvier 2018, près de la station Chatelet. L’homme aurait proposé un massage à la victime avant de lui palper les seins et de l’embrasser de force.

Le haut fonctionnaire a été mis en examen en mai et placé sous contrôle judiciaire. Dans la foulée en juin, le Conseil supérieur de la magistrature lui a demandé de démissionner de ses fonctions.