Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Un premier rodéo sauvage verbalisé en Seine-et-Marne

27 août 2018 à 11h28 Par Mikaël Livret
Rodéo urbain
Crédit photo : aviano

Ils exaspèrent les riverains, font du bruit et ne respectent pas les consignes de sécurités. Les participant à ces rodéos urbain à moto sont devenus le nouveau fléau de certaines communes de l’Ile-de-France. Mais une loi du 3 août change la donne.

Flagrant délit. Une première interpellation a eu lieu à Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne) la semaine dernière, apprend-on. Un jeune homme qui faisait du rodéo à scooter a été arrêté en flagrant délit grâce à la vidéosurveillance. Une arrestation rendue possible par la loi du 3 août qui permet désormais de verbaliser.

Jeudi 23 août dernier, il est environ 18 heures à Savigny le Temple (Seine-et-Marne) quand un scooter trouble la tranquillité ambiante. Rue Edouard-Vaillant, un jeune à scooter qui ne portait pas de casque, enchaînait les roues arrière au milieu de la circulation et a manqué de renverser plusieurs piétons.

Un autre jeune homme s’est gravement blessé 

L’opérateur de vidéosurveillance l’a immédiatement repéré et a envoyé en patrouille sur place. Le jeune homme a été interpellé. Il risque désormais un an de prison et 10.000 euros d’amende comme le prévoit la toute nouvelle loi sur le sujet.

C’est aussi pour la sécurité. Deux jours avant cette arrestation, on apprend qu’un autre jeune homme dans cette même commune de Savigny-le-Temple s’est gravement blessé en chutant à deux roues après avoir fait des roues arrière.