Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Une agricultrice francilienne en colère se mobilise contre l'instauration des zones non-traitées

08 octobre 2019 à 10h26 Par Mikaël Livret
Les agriculteurs Franciliens se mobilisent contre l'instauration des zones non-traitées.
Crédit photo : Pixabay

Journée de mobilisation pour les agriculteurs ce mardi 8 octobre ! En Ile-de-France, plusieurs blocages sont prévus de 11h à 14h en grande couronne.

Attention sur la route. Le monde paysan se mobilise ce mardi 8 octobre, notamment en Île-de-France. Depuis Corbeil-Essonnes, Dourdan, St-Arnoult ou encore Mantes-la-Jolie, les agriculteurs dénoncent la volonté du gouvernement d’instaurer des zones non-traitées. Un projet qui fixerait à 5 ou 10 mètres les distances minimales entre les habitations et les zones où sont utilisées des pesticides. Autant de terres « perdues » donc pour les agriculteurs selon Amandine, 31 ans, céréalière dans les Yvelines Écouter le podcast

La jeune agricultrice Francilienne est déjà obligée de cumuler avec un deuxième emploi pour joindre les deux bouts. Dans un très bon mois, elle arrive à se verser 700€ de salaire. Et elle n’a pas voulu calculer l’éventuel manque à gagner que provoquerait ce texte sur son exploitation Écouter le podcast

Pour Amandine, qui est aussi membre des Jeunes Agriculteurs de l’Île-de-France, ces nouvelles normes viendraient compliquer un métier déjà en train d’étouffer Écouter le podcast

D’autant que la modernité de leur matériel permet déjà de limiter l’impact des pesticides Écouter le podcast

Début septembre, le gouvernement a lancé une consultation sur ce projet. Les conclusions seront rendues à la fin du mois d’Octobre.