Insolite

Un bar peut-il facturer la rondelle de citron servie avec une boisson ?

19 septembre 2019 à 17h00 Par A.L.
Un bar peut facturer la rondelle de citron à ses clients, à condition d'en informer ses clients.
Crédit photo : Pixabay

Scandalisée d'avoir payé 50 centimes sa rondelle de citron dans un bistro parisien, une journaliste d'Arte, Nora Hamadi, a fait le buzz sur la toile en publiant une photo de son addition. Depuis, une question est sur toutes les lèvres : un bar a-t-il le droit de facturer cette tranche d'agrume ?

Quelle ne fut pas la surprise de la journaliste d'Arte, Nora Hamadi, en voyant arriver son addition après avoir bu un verre au Bistrot de la Tour dans le 15ème arrondissement de Paris, ce lundi 16 septembre. En effet, la cliente a pu voir avec consternation que chaque tranche de citron incorporée dans les Perrier, était facturée 50 centimes l'unité. Ainsi, pour cinq eaux pétillantes achetées à 5,50 euros l'unité, Nora Hamadi a dû payer 2,50 euros supplémentaires pour les cinq rondelles de citron , soit une augmentation de 9% sur sa note finale.

Cette pratique est-elle légale ?

"À Paris, on te fait payer la rondelle de citron dans ton Perrier ! Vol manifeste !", a écrit la journaliste en postant la photo de l’addition avec le hashtag #RasLeBol. Partagé plus de 3000 fois et likée près de 8000 fois sur Twitter, ce cliché a beaucoup fait réagir bien que la pratique ne soit pas nouvelle. En effet, "il n’est absolument pas illégal pour le commerçant d’inaugurer des suppléments facturés. Il fixe librement le prix des produits qu’il commercialise", a expliqué Me Guyomar, avocat en droit commercial, au journal Le Parisien. La seule obligation pour les commerçants ? En informer les clients.