Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Divertissements

Une mère invente la mort de son fils pour recevoir des dons.

24 avril 2017 à 23h27 Par Rédaction

Pour gagner de l'argent, certains ne reculent devant rien ! Ils imaginent des histoires sordides, pour déclencher l'empathie du plus grand nombre.

C'est le cas d'une femme aux États-Unis qui a parfaitement étudié son plan.

Tous les éléments étaient en place : une histoire tragique, une émotion et une page de collecte de dons pour obtenir l'aide des internautes. Il existe beaucoup d'appel de ce genre pour aider les personnes dans le besoin. Dans ce cas, l'histoire était totalement bidon.

Une mère de famille a été arrêtée dans le Nevada aux États-Unis. Elle est soupçonnée d'avoir inventé de toute pièce une maladie mortelle à son fils. D'après ses messages d'appel aux dons, son jeune garçon âgé de dix ans avait succombé à une leucémie.

Elle a fait appel à la générosité des internautes pour « payer les frais d'hospitalisation ». Pour cela, elle a ouvert une page "GoFundMe" et, a tout de même récolté un peu plus de 2.000 dollars, d'après une chaine de télévision américaine.

Cette histoire a commencé à battre de l'aile quand un témoin a discuté avec l'époux de la mère, qui lui aurait assuré que son fils était bel et bien en vie. Les doutes ont amené ce témoin capital à prévenir la police.

C'est là que les forces de l'ordre se sont rendus au domicile de la mère de 31 ans, en deuil. L'institutrice de l’enfant a, elle aussi, expliqué avoir offert 200 dollars en carte cadeau à la famille, après avoir appris la mort du petit garçon. 

La police a donc recherché l'acte de décès de cet enfant, des recherches en vain. C'est là qu'ils ont décidé d'appeler le propriétaire de la maison dans laquelle vivait la famille. Ce dernier a alors assuré à la police que le jeune homme était tout ce qu'il y a de plus vivant ! Grâce à tous ces éléments, les autorités ont pu remonter jusqu’à lui, et vérifier qu'il était effectivement, très en forme.

La mère a été arrêtée le 14 avril dernier. Elle est actuellement poursuivie pour obtention d'argent sous de faux prétextes et faux témoignage. La caution est elle fixée à 20.000 dollars, soit dix fois le montant récolté.