Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Une policière entendue dans l’enquête sur l’attentat de Magnanville

10 avril 2018 à 10h23 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Commons wikimedia

Six personnes sont toujours en garde a vue ce mardi matin. Les enquêteurs cherchent à préciser leur rôle dans cet assassinat. Parmi les suspects se trouve une policière des Yvelines et sa fille radicalisée.

L'enquête rebondit. Plus d’un an et demi après le meurtre d’un couple de policiers à Magnanville dans les Yvelines, les enquêteurs ont placé en garde à vue six personnes. Parmi les suspects, une policière des Yvelines, qui a travaillé avec Jessica Schneider et Jean-Baptiste Salvaing dans un commissariat de Mantes-la-Jolie (Yvelines). Sa fille, présentées comme radicalisées a elle aussi été interpellée.

Mais ont-elle eu un rôle dans la préparation de cet acte terroriste ? C’est à cette question que l’enquête doit répondre. Selon les forces de l’ordre, cette policière de 48 ans avait accueilli chez elle une amie de sa fille, fichée S.

Les enquêteurs cherchent à déterminer si l'adresse du couple assassiné a circulé par le biais de cette fonctionnaire de police. Car la jeune femme de 25 ans radicalisée connaissait le tueur. Les six personnes sont toujours en garde à vue dans les locaux de la Sous-direction anti-terroriste.