Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Val-de-Marne : l'aide soignant d’un EPHAD jugé pour maltraitance

22 mars 2019 à 09h40 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Pixabay

Les maltraitances avaient été filmées par une caméra dissimulée par la famille de la victime, dans cet établissement d’Arcueil (Val-de-Marne).

Il maintient avoir « pété un câble ». Le procès d’un aide soignant d’un EPHAD d’Arcueil (Val-de-Marne) ce vendredi. Il est accusé de mauvais traitement sur une vieille dame. Des coups, des gifles, des insultes lui sont notamment reprochés sur une pensionnaire de 98 ans. Il avait été démasqué par une caméra dissimulée par la famille dans la chambre de leur mère.

Sur les vidéos, la vielle dame serait au sol, a priori tombée de son lit. On l’entend appelé à l’aide. L’aide soignant ne serait arrivé qu’une heure plus tard. Il l’aurait tiré violemment par les jambes pour la remettre dans son lit, lui aurait donné des petits coups de pied, des gifles. « Pitié pour moi », aurait supplié la vieille dame, en pleurs.

Son procès a été reporté

Le lendemain, l’Ephad informe la famille que leur mère a une fracture du fémur. À ce moment, ils n’avaient pas encore visionné la vidéo. Devant les enquêteurs, l’aide-soignant de 57 ans avait d’abord nié les faits, avant de reconnaître avoir « pété un câble ». L'Ephad a depuis mis à pied le quinquagénaire et s'est constitué partie civile. 

Jugé une fois première en février à Créteil (Val-de-Marne), son procès a été reporté à ce vendredi 22 mars. L’aide soignant était depuis en détestation provisoire.