Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Villejuif : la police bientôt désarmée ?

18 mai 2021 à 13h45 Par Lucas Pierre
Les policiers municipaux pourront, en revanche, garder leur arme dans le cadre du plan Vigipirate, selon le maire de Villejuif, Pierre Garzon.
Crédit photo : CC0

Plusieurs semaines après la mort d’une policière à Rambouillet (Yvelines) et d'un autre policier à Avignon... À la veille d’une manifestation de policiers qui s’insurgent d’une justice trop laxiste face aux agresseurs des forces de l’ordre, le maire PCF de Villejuif, Pierre Garzon, annonce vouloir désarmer sa police municipale. Plusieurs nouveaux dispositifs seront en revanche déployés.

La police va-t-elle être totalement désarmée à Villejuif ? C’est en tout cas la volonté du maire communiste (PCF) de la commune du Val-de-Marne, Pierre Garzon. La question sera au cœur du conseil municipal du jeudi 20 mai. L’idée serait de réorganiser le déploiement des forces de l’ordre. Cette réorganisation concerne la police municipale, qui passera à 50 agents d’ici l’automne.

Plusieurs dispositifs seront supprimés pour en créer de nouveaux. Par exemple : les policiers municipaux ne seront plus munis de lanceurs de balles de défense (LBD) ou de Taser. L’édile de la commune affirmait, ce lundi, auprès du journal Le Parisien, que ces armes « coûtent très cher sans, pour autant, participer au sentiment de sécurité. Au contraire, elles génèrent même un sentiment d’insécurité, de crainte. » Les agents garderont en revanche leur arme à feu « dans le cadre de leur défense et du plan Vigipirate », selon le maire. La brigade canine, lancée en 2018 par le prédécesseur de Pierre Garzon, sera quant à elle supprimée.

Plusieurs nouveaux dispositifs

Si certains dispositifs disparaissent, d’autres vont voir le jour. C’est le cas, par exemple, dès cet automne, d’une équipe de médiation. Huit agents et un encadrant « assureront une veille sociale auprès des plus fragiles, une veille technique pour signaler les dysfonctionnements et géreront les conflits mineurs » selon Sylvie Mantion, 9ème adjointe chargée de la tranquillité et de la prévention à Villejuif.

Autre nouveauté : la brigade « cadre de vie ». Pierre Garzon précise qu’elle « agira contre les incivilités, les dépôts sauvages, la détérioration des biens publics… ». Il indique aussi que « les actions de prévention dans les établissements scolaires seront plus nombreuses et deux policiers seront dédiés à cette tâche ».