Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Y a-t-il une taille du pénis idéale ?

24 août 2017 à 16h00 Par Aurélie Amcn

Voici un sujet qui reste pour beaucoup un mystère. Si la question reste assez tabou chez nous, Outre-Manche, les hommes parlent ouvertement de leur pénis dans la presse féminine et nous éclairent un peu plus...

Les hommes ne sont pas tous égaux en terme de virilité. Et pour cause, les femmes n'ont pas toutes les mêmes exigences quant au sexe de leur partenaire. Si autrefois la taille du pénis était exclusivement un problème masculin, il s'avère qu'aujourd'hui de plus en plus de femmes émettent un avis sur le sujet. Ainsi, selon une étude datant de 2016, on apprenait que la gent féminine s'intéressait à un pénis au-dessus de la moyenne (12 à 14 cm en érection), soit à 33,8 % long et grand de 15,5 cm, tandis que seulement 6,3 % des femmes avouaient préférer de plus petits pénis. Mais au-delà de la taille dite idéale, le principal restant, pour la majorité d'entre elles, le fait de savoir bien s'en servir…

TOUT EST UNE QUESTION DE TAILLE

Aujourd’hui la version britannique de Glamour a donc mené une enquête. À l’occasion du numéro spécial « Honesty », la photographe Laura Dodsworth a interrogé plusieurs hommes, 11 exactement, en leur demandant d’être 100 % honnêtes sur un sujet des plus délicats (pour eux) : que pensent-ils réellement de leur propre pénis ? Et visiblement, elle a été plus que surprise du discours de certains… L’un des plus jeunes, âgé de 33 ans, avoue qu’il « adore avoir un gros pénis ». Toutefois, il rejette l’idée reçue de nombreuses femmes « qu’un pénis large est mieux qu’un petit pénis ». Mais très sûr de ses atouts, il déclare que « [mon] pénis est une attraction pour les valeurs actuelles de notre société ». Pour l’humilité, on repassera donc. Un autre homme âgé de 58 ans cette fois-ci affirme avoir parfois eu honte de son pénis, à tel point qu’il a eu recours à la chirurgie. « Toute ma vie, j’ai pensé que mon pénis était trop petit. À l’école, je regardais le sexe des autres mecs pour comparer la taille. J’ai même été puceau jusqu’à mes 21 ans car je m’inquiétais vraiment de savoir si mon pénis n’était pas trop petit pour fonctionner normalement », raconte-t-il.

L'EGO MASCULIN VS LES ATTENTES DES FEMMES 

Agé de 41 ans, un des 11 hommes sondés par Laura Dodsworth, déclare lui que « [mon] pénis est peut-être beau, mais il ne m’aide pas à trouver l’amour ». Et ce n’est pas faute de bonne volonté : « j’ai connu très peu d’histoires d’amour avec des femmes, non pas par choix, mais par manque de confiance. On a tendance à comprendre une femme qui s’inquiète de l’apparence de son vagin, mais on se moque toujours d’un mec qui s’inquiète de la taille son pénis ». Un autre trentenaire avoue lui avoir déjà songé au suicide après un cancer des testicules. Et pour cause, malgré la masturbation, il avait l’impression d’avoir perdu toute sa puissance, jusqu’à rencontrer sa femme. Comme quoi, l’amour donne des ailes et les femmes ont surtout un sacré pouvoir sur les hommes. Who run the world ?