Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Yvelines : une adolescente en fauteuil interdit d'essayer des vêtements chez Pimkie

27 septembre 2018 à 11h25 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Common Wikimédia

Pas de shopping pour Camille, le week-end dernier, au centre commercial Parly 2, au Chesnay (Yvelines). La jeune francilienne en fauteuil n'a pu accéder aux cabines d'essayage adaptées, car "les vendeuses y avaient stocké des vêtements", selon sa mère.

Elle souhaite passer un message. Sandrine, la maman de l’adolescente éconduite semble avoir été entendue. Elle a publié un message sur les réseaux sociaux afin de dénoncer les conditions d'accueil de sa fille de 17 ans, Camille, qui se déplace en fauteuil roulant. C’était le week-end dernier, au magasin Pimkie du centre commercial Parly 2 (Yvelines). Son message a déjà été relayé plus de 63.000 fois.

Elle raconte ainsi que lors d’une sortie shopping avec ses filles, elles veulent essayer des vêtements dans cette boutique. Camille se dirige alors vers les cabines d'essayage de la boutique avec sa mère. Sauf que celle réservée aux personnes à mobilité réduite n’est pas disponible. Des cartons de vêtements y sont entreposés.



La mère de famille demande alors aux employés de les déplacer. Elle insiste auprès de la responsable de la boutique qui lui intime un refus catégorique. Les trois femmes quittent alors le magasin en colère. Sandrine dénonce un manque de respect et de dignité. Après un appel au boycott de la marque sur internet, l’enseigne a tenu à s’excuser pour un manquement inacceptable.

"Nous tenions à nous excuser auprès (de Camille), cette situation ne reflète en aucun cas l'attention que nous souhaitons porter à nos clientes." "Des mesures ont été prises pour nous assurer que cette situation ne se répète pas. (...) Nous ferons notre maximum pour que cela reste un incident isolé", assure Pimkie.