Aubervilliers : les enseignants d'un collège en grève ce mardi après l’agression d’un assistant d’éducation

Aubervilliers : les enseignants en grève demain après l’agression d’un assistant d’éducation
Le collège Gisèle-Halimi, à Aubervilliers (93).
Crédit: Parents d'élèves - FCPE

4 avril 2022 à 14h21 par Lucas Pierre

Le syndicat enseignant Snes-FSU du collège Gisèle-Halimi, à Aubervilliers, a déposé un préavis de grève pour une mobilisation prévue ce mardi 5 avril après l’agression d’un assistant d’éducation la semaine dernière. L’AED a été violemment frappé après avoir confisqué le téléphone d’une élève de 5e lors d’une heure de permanence. Elle a été temporairement exclue avant de passer en conseil de discipline.

Mouvement de grève ce mardi 5 avril au collège Gisèle-Halimi, à Aubervilliers. Le syndicat d’enseignant Snes-FSE a déposé un préavis après la violente agression d’un assistant d’éducation (AED) le jeudi 31 mars dernier. En cause : la confiscation du téléphone portable d’une élève de 5e lors d’une heure de permanence. En colère, la collégienne aurait appelé son frère pour se venger.

Celui-ci, ayant réussi à entrer dans l’établissement scolaire, aurait été reçu par la direction du collège dans un objectif d’apaisement. Seulement, le jeune homme s’est introduit dans le collège avec plusieurs personnes, toutes cagoulées selon la direction de l’établissement. Lorsque le groupe de jeunes hommes repère l’AED ayant confisqué le téléphone, il lui saute dessus et le roue de coup. Celui-ci a décidé de porter plainte, tout comme la direction de l’établissement, pour « intrusion dans un établissement ».

Côté sanctions, la collégienne a été temporairement exclue du collège alors qu’un conseil de discipline doit avoir lieu courant avril.