Cette petite fille reçoit officiellement le droit d'élever une licorne (photos)

Cette petite fille reçoit officiellement le droit d'élever une licorne
Photo d'illustration
Crédit: Pixabay

19 décembre 2022 à 17h54 par A. L.

Madeline, une petite fille de 6 ans, vient de recevoir son permis de possession d’une licorne délivré par le département de Los Angeles chargé de la protection et du contrôle des animaux.

Non ce n'est pas une blague. Une enfant vivant dans le comté de Los Angeles, en Californie, a eu la jolie surprise de recevoir l'autorisation officielle d'élever une licorne. Le département de Los Angeles, chargé de la protection et du contrôle des animaux avait en effet reçu quelques jours auparavant, une lettre manuscrite avec ces quelques mots : "Cher comté de Los Angeles, j’aimerais avoir votre accord pour avoir une licorne dans mon jardin si j’en trouve une. Veuillez m’envoyer une lettre en réponse. Signé Madeline"

 

C'est grâce à cette lettre que la petite Madeline a par la suite reçu, de la part de Marcia Mayeda, la directrice du département elle-même, le droit officiel de posséder une licorne, tout en lui transmettant un permis, un badge, une peluche et quelques conseils concernant la détention d’un tel animal. "De plus, comme les licornes sont en effet très rares à trouver, nous lui avons donné la licorne ci-dessous alors qu'elle poursuit sa recherche", a expliqué le département, avec la photo d'une adorable peluche-licorne. Elle a "eu le bon réflexe de nous contacter pour demander l’autorisation de garder une licorne chez elle", a expliqué la directrice qui n’avait jamais eu à étudier une demande de licence pour un animal légendaire, en vingt et un ans de carrière.

Bien entendu, des recommandations ont aussi été glissées à la petite fille : elle doit ainsi donner à sa licorne "un accès régulier à la lumière du soleil, aux rayons de lune et aux arcs-en-ciel". Sa corne doit être polie "au moins une fois par mois avec un chiffon doux" et "tout éclat ou paillette utilisé sur la licorne doit être non toxique et biodégradable pour garantir la bonne santé" de l’animal. De quoi émerveiller la petite Madeline. Et si c'était ça, la magie de Noël ?