Chèque énergie exceptionnel 2022 : êtes-vous éligibles ?

Chèque énergie exceptionnel 2022 : êtes-vous éligibles ?
Illustration - L'aide exceptionnelle du gouvernement sera versée à partir de la fin décembre.
Crédit: CCO

12 décembre 2022 à 8h51 par Michaël Livret

12 millions de ménages profiteront de ce coup de pouce du gouvernement, versé à partir de la fin du mois, pour aider les français à payer leurs factures d’énergie cet hiver.

Le chèque Energie exceptionnel se précise. Le gouvernement a publié dimanche le décret fixant les modalités d'éligibilité et de validité du chèque énergie exceptionnel pour l'année 2022 dont l'envoi automatique commencera à partir de la fin du mois, sur une période étalée d'environ 8 semaines, pour aider 12 millions de ménages à payer leurs factures.

Ce décret qui entre en vigueur ce lundi "met en œuvre l'attribution d'un chèque énergie exceptionnel au titre de 2022 pour 12 millions de ménages" et "fixe les modalités d'utilisation et d'acceptation du titre".

Entre 100 et 200€

Par rapport au chèque énergie classique, ce décret prolonge d'une année supplémentaire l'échéance de validité du chèque énergie exceptionnel. Les fournisseurs d'énergie "ne sont tenus d'accepter le chèque énergie exceptionnel en paiement que jusqu'au 31 mars 2024", et il "ne peut être présenté au remboursement que jusqu'au 31 mai 2024", indique le décret. 

Le montant du chèque est fixé à "200 € pour les ménages dont le revenu fiscal de référence annuel par unité de consommation est inférieur à 10.800 €" et à "100 € pour les ménages dont le revenu fiscal de référence annuel par unité de consommation est supérieur ou égal à 10.800 € et inférieur à 17.400 €", précise par ailleurs le même texte.

Limiter la hausse des factures énergétiques de 15%

Le gouvernement avait annoncé le 14 septembre le versement de ces chèques exceptionnels dans le contexte de hausse des prix de l'énergie. Pour préserver le pouvoir d'achat des ménages, le gouvernement a limité la hausse des tarifs réglementés de vente d'électricité et de gaz à 15% en 2023. En l'absence de cette mesure de bouclier tarifaire, l'augmentation aurait dû être de 120%, souligne Bercy. 

En complément, et sous conditions de ressources également, un chèque fioul de 100 à 200 euros et une aide de 50 à 200 euros pour ceux se chauffant au bois ont aussi été annoncés fin 2022.