Covid 19 : le port du masque à nouveau obligatoire à l'extérieur en Île-de-France

Le port du masque en extérieur suspendu à Paris
Illustration
Crédit: RAYMOND ROIG / AFP - Image d'illustration

30 décembre 2021 à 6h49 par Michaël Livret avec AFP

Face à la montée des cas positifs et les taux d’incidences qui explosent, plusieurs préfectures en Île-de-France ont pris la décision de réinstaurer le port du masque en extérieur.

Le masque redevient obligatoire dans les rues de Paris à partir de vendredi pour faire face au "raz de marée" du variant Omicron qui a entraîné une flambée des contaminations au Covid 19 en France, a annoncé mercredi la préfecture de police de la capitale. Cette obligation s'applique aux personnes âgées de plus de 11 ans, "à l'exception des personnes circulant à l'intérieur de véhicules, des cyclistes et des usagers des deux roues" ou des "personnes pratiquant une activité sportive", a précisé la préfecture dans un communiqué.

Le port du masque sera également obligatoire dans les lieux ouverts au public à Paris, "à l'exclusion des bois de Boulogne et de Vincennes, et sur les emprises des aéroports de Paris-Charles de Gaulle, du Bourget et de Paris- Orly", selon le communiqué. L'accès aux terminaux de ces aéroports reste interdit aux personnes accompagnant les passagers, a ajouté la préfecture.

9 000 policiers déployés

"Des contrôles réguliers et renforcés vont être mis en place dès vendredi", a-t-elle également indiqué, "en particulier dans les lieux denses de la capitale".

 

Dans le reste de l'Ile-de-France, les préfectures ont réimposé l'obligation du port du masque à l'extérieur à partir de vendredi dans l'ensemble des départements du Val-d'Oise, des Hauts-de-Seine et du Val-de-Marne, ainsi que dans les agglomérations de l'Essonne et les centre-villes des agglomérations des Yvelines.  La préfecture de Seine-Saint-Denis a emboîté le pas des autres départements franciliens ce jeudi matin. 

 

Les contrevenants pourront se voir affliger une amende de 135 euros. 

Parallèlement, la préfecture a annoncé la fermeture des débits de boissons samedi et dimanche à partir de 2h00 du matin, prohibant également "toutes activités de danse dans tous les établissements recevant du public". Les discothèques, fermées depuis le 10 décembre, vont devoir garder portes closes trois semaines de plus en janvier. 

Les rassemblements de personnes donnant lieu à la consommation d'alcool sur la voie publique sont aussi interdits à Paris, annonce la préfectrue de police.