COVID : il n’est plus obligatoire de confirmer un test antigénique positif par un PCR

COVID : il n'est plus obligatoire de confirmer un test antigénique positif par un PCR
L'objectif serait de désengorger les files d'attentes devant les pharmacies et les laboratoires.
Crédit: CC0

7 janvier 2022 à 13h04 par Lucas Pierre

Il n’est désormais plus obligatoire de confirmer un test antigénique positif par un test PCR selon une note adressée aux professionnels de santé par les autorités sanitaires dimanche dernier. Note qui était, jusqu’ici, passée inaperçue. Un autotest positif, moins fiable, doit en revanche toujours être confirmé par un test antigénique.

Compte tenu de la très forte circulation de l'épidémie de Covid-19, il n'est plus nécessaire de confirmer les résultats d'un test antigénique par un test PCR, ont indiqué vendredi les autorités de santé. « Il n'est plus nécessaire de confirmer » par un test PCR un résultat de test antigénique positif, indique une note du ministère de la Santé datée de dimanche. En revanche, « les tests antigéniques autotests (...) doivent toujours faire l'objet d'une confirmation » par un antigénique ou un PCR, a précisé vendredi l'agence Santé Publique France.

Les tests PCR sont réputés les plus fiables mais ils sont souvent accessibles sur rendez-vous et les résultats délivrés après plusieurs heures, voire le lendemain. Les tests antigéniques réalisés en pharmacie donnent, eux, un résultat plus rapide mais ils sont moins fiables. Quant aux autotests, que l'on peut acheter en pharmacie et dans les supermarchés jusqu'à la fin janvier, ils peuvent être à l'origine d'erreurs de manipulations puisqu'ils ne sont pas réalisés par des professionnels. Leur résultat est moins fiable qu'un PCR.

 

(Avec AFP)