Découvrez gratuitement les épreuves des JO d’hiver à l’Accor Arena de Paris

Découvrez gratuitement les épreuves des JO d’hiver à l’Accor Arena de Paris
Découvrez gratuitement les épreuves des JO d’hiver à l’Accor Arena de Paris
Crédit: Mairie de Paris

9 février 2022 à 10h54 par Michaël Livret

Ski, biathlon, patinage, hockey-sur-glace ou bobsleigh : tous ceux qui le souhaitent (à partir de 6 ans) peuvent découvrir certaines des disciplines phares des JO d'hiver, dès ce mercredi 9 février à Paris.

«Joue-la, champion des pistes» ! En pleine olympiade d’hiver à Pékin, il est possible de s’essayer gratuitement aux disciplines habituellement réservées à la montagne. En pliene Paris, difficile de trouver de la neige ou de la glace.

La ville de Paris organise donc un événement inédit pour faire découvrir les disciplines des Jeux Olympique. Installée à l'Accor Arena pour trois journées exceptionnelles, l'opération aura lieu ce mercredi 9 février, puis les mercredis 16 février et 9 mars.

"Ludique et pédagogique"

Ouvert à tous à partir de 6 ans, les sportifs en herbe ou non pourront découvrir certaines des disciplines phares des JO d'hiver comme le ski, le biathlon et le para-biathlon, le patinage, le hockey-sur-glace, le bobsleigh ou encore la luge. Un stand sera consacré à la découverte du curling, ce sport de stratégie et de précision, «sous un angle ludique et pédagogique».

«Il y aura également un espace consacré à l'expérience virtuelle», annonce Pierre Rabadan, l’adjoint aux sports, qui énumère la possibilité de tester en réalité augmentée «la piste de bobsleigh de La Plagne», «un simulateur de ski sur les pistes les plus connues du monde» ou encore la possibilité de se prendre en photo en train de faire des figures freestyle en snowboard.

Mettre en valeur les JO 2024

Enfin, un show sur glace avec danseurs, costumes et musique est prévu sur la patinoire à partir de 17h et jusqu'à 21h30.

Pour l'élu parisien, cet événement est aussi l’occasion de mettre en valeur les Jeux olympique et paralympiques, deux ans et demi avant la tenue des JO de Paris 2024.