Des établissements scolaires évacués après des menaces d'attentat sur internet

Des établissements scolaires évacués après des menaces d'attentat sur internet
Illustration - Une salle de classe vide
Crédit: Khoyobegenn

4 janvier 2023 à 7h41 par Michaël Livret

Au moins une vingtaine d'établissements scolaires en France, notamment dans les académies de Créteil et Versailles, ont été évacués à la suite de menaces d'attentat à la bombe ou à l'explosif proférées sur les réseaux sociaux ou des ENT.

Une vingtaine d'établissement évacuée après des menaces d’attentats. Les messages ont été découverts par les parents d'élèves sur les réseaux sociaux ainsi que sur des plateformes ENT, destinées à mettre en lien professeurs et familles.

Selon le ministère de l'Éducation nationale, au moins "une vingtaine de collèges et lycées ont été concernés en France métropolitaine par ces messages porteurs de menaces d'attentat, principalement dans l'académie de Lille, et dans une moindre mesure dans celles de Créteil, Grenoble, Versailles, Normandie et Lyon". 

Des élèves confinés, des personnes évacuées

"Ces messages ont été repérés par des parents sur WhatsApp, Snapchat ou sur des ENT", a ajouté le ministère.

Des élèves du lycée Condorcet à Méru (Oise) ont dû être confinés. Près du lycée Lumière à Chelles en Seine-et-Marne, 25 logements ont été évacués. 2 élèves qui avaient partagé le message ont été brièvement interpellés avant d’être relâchés. Les cours ont pu reprendre normalement mardi après-midi.

"Partout en France, les lycées sont destinataires de mails de menaces d'attentats sur les ENT" mais "les expéditeurs des mails ne sont pas les auteurs", a ajouté une source proche de l'enquête, à l’AFP. "L'unité de lutte contre la cybercriminalité est associée très étroitement à l'enquête", a-t-elle dit.

(Avec AFP)