La reprise du procès des attentats du 13 novembre reportée

La reprise du procès des attentats du 13 novembre reportée
L'ancien palais de justice de Paris accueillera de nouveau les audiences le 6 janvier prochain.
Crédit: Wally Gobetz

30 décembre 2021 à 15h08 par Lucas Pierre

La reprise du procès des attentats du 13 novembre est reportée d’au moins 48 heures après que Salah Abdeslam a contracté la Covid-19 selon un test réalisé le lundi 27 décembre. Initialement prévue le 4 janvier 2022, la reprise des audiences pourrait se tenir deux jours plus tard, le 6 janvier, si les examens médicaux du principal accusé le permettent.

C’était la menace qui pesait sur le procès des attentats du 13 novembre 2015. Mis à l’arrêt depuis le 17 décembre dernier pendant les fêtes de fin d’année, la reprise des audiences est reportée d’au moins 48 heures. En cause : Salah Abdeslam. Le principal accusé du procès souvent décrit comme historique a contracté la Covid-19 après un test qui s’est révélé positif lundi 27.

L’audience, qui devait initialement reprendre le 4 janvier 2022, est donc reportée au moins jusqu’au 6 janvier. Le président de la cour d’assises spéciale demandera à ce qu’un examen médical soit réalisé sur le seul membre encore en vie des commandos terroristes. Il déterminera la durée du report de l’audience.