Militaires renversés à Levallois en 2017 : début du procès du conducteur à Paris

Procès Paris militaires renversés
Six militaires avaient été blessés, dont trois grièvement.
Crédit: CC BY Rama

6 décembre 2021 à 15h09 par Lucas Pierre

L’homme qui avait foncé sur des militaires de l’opération sentinelle en 2017 à Levallois-Perret est jugé à partir d’aujourd’hui devant la cour d’assises spéciale de Paris. Le prévenu, âgé de 36 ans au moment des faits, avait blessé six militaires dont trois grièvement. Il a toujours soutenu avoir eu un malaise à bord de son véhicule.

Ouverture d’un procès aujourd’hui à Paris. Celui d’un homme âgé de 36 ans ayant foncé sur des militaires de l’opération Sentinelle à Levallois-Perret en 2017 à l’aide d’un véhicule. Au moment des faits, six soldats sont blessés. Il est jugé à partir d’aujourd’hui pour « tentative d’assassinats sur personnes dépositaires de l’autorité publique en relation avec une entreprise terroriste ».

Le prévenu, qui a toujours soutenu avoir eu un malaise à bord de son véhicule, avait pris la fuite après avoir blessé les soldats. Il comparaît pendant deux semaines devant la cour d’assises, en fauteuil roulant après une blessure à la colonne vertébrale lors de son arrestation. Le parquet national antiterroriste avait alors relevé des repérages sur le lieu de l’attaque effectués par l’homme âgé de 41 ans aujourd’hui.