Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Rédaction

75/ 12e arr : Le mineur radicalisé commence à parler

12 septembre 2016 à 11h50 Par Rédaction

On en sait un peu plus sur le mineur radicalisé de 15 ans arrêté avant-hier dans Paris. Il avait déjà envisagé de partir en Syrie. Lors de ses interrogatoires, il a annoncé avoir envisagé d'attaquer des innocents à l'arme blanche, sur la coulée verte, dans le 12e arr. Sa garde à vue pourrait durer 96H.

Il a été interpellé samedi dans le 12e arrondissement de Paris. Cet adolescent de 15 ans est déjà bien connu des services de renseignement. Une perquisition administrative avait été menée au printemps dernier chez lui après avoir émis le souhait de partir en Syrie. Depuis, il était placé sous surveillance et assigné à résidence. C’est ce qui a permis aux enquêteurs de la DGSI d’empêcher une nouvelle attaque qualifiée d’imminente.

Une attaque à l’arme blanche

Au cours de ses premiers interrogatoires pendant sa garde à vue dans les locaux de la DGSI à Levallois Perret (92), il a détaillé son projet d’acte terroriste. Il a expliqué qu’après son geste, il avait envisagé de se faire tuer par la police après avoir tué à l’arme blanche des passants sur la promenade de la coulée verte près de chez lui, dans le 12e arrondissement de Paris.

Un djihadiste français en Syrie au cœur de l’enquête

Ce qui est sûr, c’est qu’il a eu des échanges par internet - sur la messagerie Telegram avec Rachid K., ce djihadiste français qui a rejoint les rangs de l'Etat islamique et qui a déjà inspiré plusieurs attentats ces derniers mois : l'attaque de Magnanville en juin et l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray en juillet. Il est également au cœur de l'enquête sur le commando de femmes démantelé la semaine dernière en Essonne et dont les projets terroristes visaient la tour Eiffel et des gares franciliennes.