75/ Transports, circulation, stationnement : La voiture décidément

VOLTAGE

11 avril 2016 à 10h15 par Rédaction

A Paris décidément la place des voitures a bien du mal à faire l'unanimité aujourd'hui !

D’abord la hausse des tarifs de stationnement a moins rapporté que prévu à la ville. 121 millions d’euros étaient espérés de la forte hausse instaurée le 1er janvier 2015. Résultat ? 106 millions en a été récupéré...

Par ailleurs, alors que les voitures de collection se rebiffent contre le plan antipollution d’Anne Hidalgo puisqu’à partir du 1er juillet les véhicules immatriculées avant 97 n’auront plus droit de circuler en semaine à Paris, de son côté l’opposition, le groupe Les Républicains, a lancé une pétition contre le projet de piétonisation des berges de la rive droite.

A Paris décidément la place des voitures a bien du mal à faire l’unanimité aujourd’hui...

Cyrille Larrouy