Info locale

À Sceaux ne pas couper son moteur à l’arrêt est passible d'une amende

29 mai 2019 à 10h33 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Common Wikimédia

135 euros, selon la mairie de cette ville des Hauts-de-Seine, qui vient de prendre un arrêté en ce sens pour lutter contre la pollution.

Sanction immédiate. Les automobilistes de Sceaux (Hauts-de-Seine) devront être responsables. Philippe Laurent, le maire (UDI) a décidé de sanctionner les conducteurs qui laissent tourner le moteur de leur voiture alors qu'ils sont à l'arrêt. Il a pris un arrêté en ce sens, qui punit désormais cette mauvaise habitude de 135 euros d'amende.

La police municipale de Sceaux sera particulièrement vigilante "devant les lycées", où "les parents viennent chercher les enfants et laissent tourner la voiture pour recharger le portable ou parce qu'il y a le chauffage. Même chose pour "les conducteurs de bus qui sont en attente", prévient encore la municipalité.

Le maire centriste rappelle que sa décision "est prévue par la loi depuis 1963. Ne pas couper son moteur à l'arrêt était donc déjà interdit. Ce n'était pas appliqué, nous l'appliquons" !