Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Après trois jours de recherche, la jeune policière reste introuvable

08 janvier 2018 à 10h26 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Commons wikimedia

Le parquet a confirmé l’ouverture d’une enquête pour déterminer les causes de la disparition de cette jeune femme de 27 ans lors d’un exercice. Celle qui venait d’intégrer la brigade fluviale a disparu lors d’un exercice, vendredi dernier sur la Seine.

Elle venait de réaliser son rêve. Intégrer la prestigieuse « fluv » ou brigade fluviale de la préfecture de police de Paris. L’un des fleurons. Mais ce vendredi 5 janvier, l’entraînement ne s’est pas passer comme prévu.

Apres avoir tenté de plonger une première fois sans succès, la jeune femme a voulu retenter sa chance. C’est à ce moment que ses collègues l’ont senti en détresse. Malgré leurs efforts pour la tirer vers eux, grâce à son fil de vie attaché à sa ceinture, la jeune policière avait disparu. Le nœud n’a pas tenu.

Tout au long du week-end, 17 plongeurs se sont relayés pour tenter, en vain de la retrouver. Maintenant, selon la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris, il n’y a plus beaucoup d’espoir de la retrouver en vie, dans une eau à 7 degrés avec des courants à 25 km/h. Ce lundi, les opérations de recherche sont reconduites avec un dispositif allégé, « pour ne pas risquer la vie des sauveteurs ».

Dans un communiqué diffusé samedi, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a tenu à exprimer « toute sa compassion et son soutien à la famille », en saluant « l’engagement sans faille et le professionnalisme » de la brigade fluviale de Paris.