Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Aubervilliers : le logement n’aurait pas dû être habité !

21 août 2018 à 10h54 Par Mikaël Livret
Pompiers de Paris - Aubervilliers
Crédit photo : BDSP

Après l’incendie à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), la maire assure qu’il n’y avait aucune autorisation de logement dans cet immeuble. Au moins 4 personnes sont toujours dans un état préoccupant.

Habitat indigne. Après l'incendie qui a fait 22 blessés dont 5 enfants touchés gravement, la maire d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) a condamné les "marchands de sommeil". Dans cette commune de la banlieue nord de la région parisienne, 42% du parc immobilier privé serait"potentiellement indigne". Mais sur place si l’on en croit les riverains, certains locataires payeraient des loyers indécents pour des " trous à rat".

Le parquet de Bobigny a ouvert une enquête sur cet incendie dont les causes ne sont toujours connues. Fin juillet déjà à Aubervilliers, un autre incendie avait fait 4 morts dont trois enfants dans un HLM.