Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Aulnay-sous-Bois en première ligne pour tester la nouvelle police de proximité ?

08 février 2018 à 10h13 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Commons wikimedia

C’est ce jeudi que le ministre de l’intérieur, Gérard Collomb, doit officialiser les contours de la future police de sécurité du quotidien (PSQ) souhaitée par Emmanuel Macron. Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) pourrait bien figurer parmi les premières circonscriptions (avec le territoire de Sevran) à l’expérimenter.

Une police censée recréer du lien avec la population. C’est le souhait de campagne affiché par Emmanuel Macron. Renouer le dialogue, réinstaurer une présence physique dans certains quartiers délaissés, sans pour autant recréer l’ancienne police de proximité du début des années 2000.

Le ministre de l’intérieur, Gérard Collomb doit en présenter les contours ce jeudi après-midi, à l’école militaire, à Paris. Un peu plus de 1.300 embauches sont prévues cette année pour menée les premiers tests. Si rien n’a vraiment filtré sur ses futures missions, on ne connaît pas non plus les communes choisies pour l’expérimenter.

Il se murmure que la circonscription d’Aulnay-Sous-Bois (Seine-Saint-Denis), qui comprend aussi le territoire de la commune de Sevran, pourrait être en première ligne. Au final le gouvernement choisira une quinzaines de villes pour menée cette expérimentation.