Insolite

Cette ville utilise une méthode bien particulière pour faire fuir les SDF

19 juillet 2019 à 14h00 Par A.L.
Crédit photo : Pixabay

Après les grillages, les pics ou encore les bancs inclinés, une ville de Floride a trouvé une technique pour le moins déconcertante pour faire fuir les SDF.

C'est une drôle d'idée qu'a eu West Palm Beach, une commune située sur la côte est de l'Etat américain de Floride pour faire fuir les SDF qui avaient pour habitude de se regrouper près du Waterfront Lake Pavilion, l’un des endroits les plus prisés de la ville et où sont organisés de nombreux événements dont des mariages. En effet, Keith James, le maire de cette petite ville, a fait polémique en choisissant de diffuser en boucle, les chansons pour enfants très agaçantes Baby Shark et Raining Tacos, et ce sans fin jour et nuit pour éloigner les sans-abri du front de mer, comme le rapporte la BBC. Ces tubes ont été choisis "parce que plus vous les écoutez en boucle, plus ils deviennent insupportables", assume le maire. 

"Un traitement cruel de ceux qui sont dans le besoin”

Le maire Keith James a expliqué au média britannique qu’il s’agissait d’une mesure temporaire. "Le matin, les ouvriers découvraient notamment des excréments humains à proximité", a-t-il expliqué pour ce justifier en précisant que la location de ce pavillon rapporte près de 240.000 dollars annuels à la localité. Face à lui, les associations locales d’aide aux SDF dénoncent “un traitement cruel de ceux qui sont dans le besoin". "Ce sont des gens qui sont déjà dans une situation désespérée et ça va leur rendre la vie encore plus misérable", a déclaré Maria Foscarinis, directrice exécutive du Centre juridique national pour les sans-abri et la pauvreté. Néanmoins, la porte-parole de la ville a confirmé cette initiative à CNN en ajoutant qu’il s’agissait d’une mesure temporaire et que le volume de la musique était conforme au code de la ville. Le but étant "d’encourager les personnes à trouver un abri plus sûr et plus approprié".