Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Divertissements

Coeur de Pirate fait son coming-out

17 juin 2016 à 10h43 Par Rédaction

L'onde de choc provoquée par l'attentat homophobe d'Orlando, tuant 49 personnes, continue de se propager au delà des frontières américaines.

Aujourd'hui c'est Béatrice Martin alias Coeur de Pirate qui a décidé de se dévoiler dans une longue lettre émouvante publiée sur le site Noisey. Elle décide d'y faire son coming out, émue suite à l'attaque survenue en Floride: "La communauté LGBTQ a été explicitement ciblée et massacrée. C'était un endroit où ces victimes étaient censées être en sécurité, où elles célébraient leur identité, et quelqu'un a encore une fois décidé de violer ça".

Ensuite, elle revient sur le courage des internautes sur les réseaux sociaux qui se sont unis face à ce massacre homophobe: "Internet est un lieu magique parfois. C'est là que j'ai commencé à me sentir comme une hypocrite".

Elle en vient ensuite à son coming-out et explique que très jeune elle a aimé une fille avant de mettre ces sentiments là en sourdine : "Après des années à être bizarre à la fois au lit et dans mes relations, j'ai enterré mes sentiments tout au fond de moi, j'ai eu un enfant et j'ai pensé que les choses iraient bien. J'avais tort. Tout ce que j'avais réprimé pendant des années est revenu à la seconde où j'ai accouché."

C'est pour cela qu'elle annonce: "Voilà pourquoi je fais mon coming-out en tant que queer aujourd'hui. Parce que je ne veux plus avoir peur de ce que les gens pourraient penser de moi. Je ne veux pas avoir peur que quelqu'un arrête d'écouter ma musique ou que des parents interdisent à leurs enfants de m'écouter pour le fait que je veux aimer qui je veux aimer. Je fais mon coming out pour ma fille, qui a besoin d'apprendre que l'amour n'a pas de race, de religion, de genre ou d'orientation." "C'est difficile pour moi d'écrire tout ça mais je sais qu'il n'y a que du bon qui en sortira. Je suis certaine que si vous n'êtes pas dans une grande ville et que vous avez peur de vous réconcilier avec la personne que vous êtes vraiment, ce qui s'est passé à Orlando peut vous effrayer et vous empêcher de devenir la personne que vous êtes censé être. C'est mon message pour vous, en tant que personne qui était terrifié mais qui a trouvé du réconfort dans sa différence."

Un très beau message.