Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Confinement : l’isolement utilisé abusivement dans un hôpital psychiatrique du Val-d’Oise

19 juin 2020 à 13h17 Par Maud Tambellini
Crédit photo : Loic Venance / AFP

Des patients enfermés 24h sur 24 dans leurs chambres ; un hôpital du Val-d’Oise a été rappelé à l’ordre afin de ne pas confondre isolement psychiatrique et confinement sanitaire.

Le contrôleur général des lieux de privation de liberté ( CGLPL) a rappelé ce vendredi qu’il était interdit « d’enfermer des patients en psychiatrie au titre du confinement sanitaire ». Lors d’une visite de contrôle le 18 mai dernier, des abus ont été observés dans un hôpital psychiatrique du Val-d’Oise.

Il s’agit de l’hôpital Roger Prévot à Moisselles. Pendant le confinement, sans rapport avec leur état mental, des patients ont été enfermés à clé dans leurs chambres. Sous prétexte de suspicion de contamination au Covid-19.

Pour le CGLPL, ces abus résultent « d’une confusion entre le régime de l’isolement psychiatrique institué par le code de santé publique et le confinement sanitaire décidé par les pouvoirs publics » pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

Des recommandations en urgence ont été publiées au Journal Officiel afin de mieux encadrer le traitement des patients en psychiatrie.