Confinement : pas de modification de l’offre de transport en Île-de-France

VOLTAGE
L'offre de transports a déjà été modifiée le 1er mars.
Crédit: CC0

22 mars 2021 à 12h20 par Lucas Pierre

Avec l'arrivée des nouvelles mesures de restrictions sanitaires, l'offre de transport n'a pour le moment pas bougé, selon �}le-de-France Mobilités. Des décisions pourraient être prises d'ici la fin de la semaine selon les nouvelles habitudes des usagers.

C’est l’une des interrogations que posent les nouvelles mesures de restrictions sanitaires : quel impact sur les transports en commun ? La présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, assure qu’« à ce stade, rien ne change ». La région indique observer « quelles seront les nouvelles habitudes qui seront prises lors de ce nouveau confinement, et ce sera évidemment avec les usagers qu’on adaptera la jauge ».

Une semaine d’observation

C’est cette semaine que tout va se jouer pour Île-de-France Mobilité. D’ici vendredi, la décision d’une réduction de l’offre de transports pourrait ou ne pourrait pas être prise. Le 1er mars, cette offre avait déjà été modifiée avec le maintient de 90% du trafic habituel en journée, sauf sur les lignes les plus fréquentées : les lignes 7 et 13 du métro et le RER B.

C’est en soirée que la modification de l’offre de transports s’est le plus fait ressentir avec un métro sur deux en circulation après 19h30. Les Transilien, depuis le 15 mars, ont aussi réduit leur offre avec 30 minutes maximum entre deux trains.