Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Convoyeurs de fond : mais où est passé l’argent volé à Aubervilliers ?

14 février 2019 à 10h28 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Pixnio

La garde à vue du voleur se poursuit avec trois autres personnes. Interpellé mardi, seule une partie du butin de trois millions d’euros a été retrouvée.

Quatre personnes sont désormais en garde à vue dans ce dossier. Les enquêteurs pensaient avoir quasiment bouclé les recherches après l’interpellation du convoyeur de fond, mardi, à Amiens. Il avait pris la tangente la veille depuis Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), braquant son propre fourgon de transports de fond.

Dans ses bagages, plus de trois millions d’euros. Mais lors de son interpellation, les policiers n’ont retrouvé que la moitié de la somme et se demande où à bien pu passer le reste du butin. La société Loomis, où est employé le suspect, a aussi ouvert une enquête interne.

Une affaire qui n’est pas sans rappelée celle survenue il y a 10 ans dans le banlieue de Lyon. Tony Musulin, alors employé dans la même société de transport de fonds (Loomis), avait disparu avec les 11,5 millions d’euros du fourgon qu’il conduisait. Aujourd’hui encore, 2,5 Millions d’euros manquent à l’appel.