Info locale

Coronavirus : une association antiraciste se mobilise à Paris

13 février 2020 à 10h21 Par Mikaël Livret
Depuis le début de l'épidémie de Coronavirus, la communauté asiatique est de plus en plus discriminée en Île-de-France.
Crédit photo : Capture Twitter - @SOS_Racisme

Des militants de SOS racisme ont organisé un happening mercredi soir, sur le parvis de la gare du Nord, à Paris. Ils ont interpellé les passants face à la stigmatisation de la communauté asiatique.

«Vous êtes choqués ? Sur Internet comme dans la rue, réagissez !» Voilà le message qu'une quinzaine de militants de SOS racisme ont tenté de faire passer mercredi, à Paris, sur le parvis de la gare du Nord. Ils entendaient lutter contre les préjugés qui frappent la communauté asiatique depuis le début de la crise sanitaire du coronavirus.

«On a tous vu sur le net ces vidéos édifiantes de wagon de RER qui se vident quand un Asiatique y entre avec un masque sur le visage. C'est ridicule. Il ne faut pas laisser les préjugés s'installer », explique Kevin, jeune militant antiraciste dans les colonnes du journal Le Parisien.

Deux patients guéris à Paris

Deux des 11 patients hospitalisés à Paris ont pu quitter l’hôpital, mercredi. L'homme de 31 ans et la femme de 30 ans, originaires de Wuhan, étaient arrivés en France le 18 janvier dernier. « Neuf patients restent hospitalisés en France mais d'autres sorties interviendront dans les prochains jours », selon le ministère de la santé.

Par ailleurs, tous les tests ont été négatifs pour les 216 Français placés en quarantaine, dans un centre de vacances du sud de la France, depuis leur rapatriement de Wuhan. Ils devraient tous pouvoir sortir entre demain et dimanche.

L’épidémie de covid-19 (Coronavirus) a déjà fait plus de 1350 morts en Chine, et 60.000 cas avérés. Si la propagation du virus semble stagner, l'Organisation Mondiale de la Santé reste prudente. « Cet apparent ralentissement de l'épidémie doit être interprété avec une extrême prudence », a déclaré l’OMS.