Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Covid-19 : les personnes en grande précarité en première ligne en Ile-de-France

06 octobre 2020 à 12h45 Par Bertrand Loppin
Intervention des équipes de MSF en charge d'identifier les personnes présentant les symptômes de la COVID-19 dans un gymnase parisien.
Crédit photo : @MSF_france - Agnes Varraine-Leca / MSF

Les personnes en situation de grande précarité sont les premières victimes du Covid-19. 50% d’entre elles ont été touchées par la pandémie en Ile-de-France, selon une étude effectuée par l'ONG Médecins sans frontières.

Médecins sans frontières vient de dévoiler les résultats d’une étude sur le niveau d’exposition à la Covid-19 des populations en situation de grande précarité. C’est la première fois qu’une telle étude est réalisée en France et en Europe. Menée par Epicente et l’institut Pasteur du 23 juin au 2 juillet dernier, cette étude révèle qu’une personne sur deux en situation de grande précarité a été touchée par le coronavirus en Ile-de-France. Le taux de positivité atteint 50,5% dans les 10 centres d’hébergement dans lesquels MSF intervient, 27,8% sur les sites de distribution alimentaire et 88,7% dans les deux foyers de travailleurs migrants.

A titre de comparaison, en France, le taux de positivité de la population générale oscille plutôt entre 5 et 10%. Selon Santé publique France, il était à 8% en fin de semaine dernière, et autour de 12% sur Paris Médecins sans frontières s’inquiète de ces taux de positivité. Selon l’ONG, ils s’expliquent par la promiscuité et les dégradations des conditions d’hébergement qui ont généré des clusters.