Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

Covid-19 : masque obligatoire "sans attendre" le 1er août en Mayenne

16 juillet 2020 à 09h24 Par Iris Mazzacurati avec AFP
La Mayenne, qui compte plusieurs foyers de Covid-19, a légèrement dépassé le seuil d'alerte.
Crédit photo : Pixabay

Avec 50,1 nouveaux cas pour 100.000 habitants, le département de la Mayenne est passé en « vulnérabilité élevée ». Le gouvernement a donc demandé au préfet de Mayenne de mettre en place "l'obligation de port du masque" dans les lieux publics clos "sans attendre" le 1er août.

"Nous avons demandé au préfet de Mayenne de mettre en place un certain nombre de mesures, comme l'obligation de port du masque dans les lieux publics sans attendre la date du 1er août", pour faire face à l'épidémie, alors que la situation dans le département est "problématique", a déclaré, jeudi, le ministre de la Santé Olivier Véran, dans les médias.

Le préfet de la Mayenne, Jean-Francis Treffel, a signé hier un arrêté, à effet immédiat, rendant obligatoire le port du masque dans les lieux publics clos de six communes du département, dont Laval, a annoncé la préfecture jeudi dans un communiqué.

En Mayenne, l'incidence - le taux de patients positifs par rapport à la population - est "supérieure à la moyenne nationale", a souligné le ministre. 

"Il y a des groupes de patients (clusters) identifiés, des chaînes de contamination qui sont traquées", a développé M. Véran. La plupart des cas se trouvent dans des "lieux clos ou confinés dans lesquels on sait identifier les personnes qui sont malades", mais "il y a aussi du virus qui circule sur le territoire".

"C'est pourquoi nous augmentons massivement la capacité de tests sur place", avec à Laval quatre "drive-tests" accessibles à tous "même sans ordonnance", a souligné le ministre.

La Mayenne, qui compte plusieurs foyers de Covid-19, a dépassé légèrement le seuil d'alerte avec 50,1 nouveaux cas pour 100.000 habitants détectés en sept jours, selon l'agence sanitaire Santé publique France (SpF).

Un plan de dépistage massif de toute la population âgée de plus de 10 ans, soit environ 300.000 personnes, a été lancé dans ce département.