Covid : l’hôpital d’Eaubonne responsable d’un cluster familial mortel ?

VOLTAGE
des tests covid ne sont pas automatiquement réalisés sur les patients hospitalisés pour une autre ra
Crédit: pixabay

25 novembre 2020 à 13h30 par Maud Tambellini

Dans le Val-d'Oise, une famille accuse l'hôpital d'Eaubonne de négligence et envisage de porter plainte. La mère est décédée et huit de ses enfants ont été touchés par la covid ainsi qu'un petit-enfant.

L’hôpital d’Eaubonne est-il responsable d’un cluster familial mortel ? C’est la question que se pose une famille dévastée par la covid. L’histoire, révélée par le Parisien, commence début novembre. Et plus exactement le lundi 9 novembre.

Une dame de 87 ans sort d’un mois d’hospitalisation à l’hôpital Simone-Veil d’Eaubonne pour des faits de surdosage médicamenteux. Elle rentre donc chez elle et est autorisée à recevoir des proches. Cette femme âgée a dix enfants et autant de petits-enfants.

Mais le mercredi 11 novembre, l’octogénaire montre des symptômes inquiétants et la famille appelle SOS médecin. Le lendemain un test PCR est réalisé dans la matinée et le soir même elle doit être reconduite à l’hôpital où elle finira par décéder de la covid le vendredi après-midi.

Pour la famille pas de doute ; elle a attrapé le virus à l’hôpital d’Eaubonne. Une plainte pourrait bientôt être déposée d’autant que dans la foulée, huit des enfants de la nonagénaire ont contracté la covid. Agés de 50 à 68 ans, six ont dû être hospitalisés dont deux en réanimation. Un petit enfant d’une trentaine d’années, également contaminé, a dû se faire hospitaliser.