COVID : plus de 15 000 élèves contaminés en France

VOLTAGE
2 018 classes, 63 écoles, 11 collèges et 6 lycéens sont actuellement fermés pour cause de coronaviru
Crédit: CCo - Photo d'illustration

19 mars 2021 à 11h44 par Iris Mazzacurati

Le nombre d'élèves contaminés par le coronavirus a bondi en une semaine, passant de 9 000 à plus de 15 000, a annoncé vendredi le ministère de l'Education nationale.

15 484 élèves ont été contaminés sur un total de 12 400 000, soit un taux de 0,13%, précise le ministère dans un communiqué. Côté personnels, le nombre de personnes contaminées est également en hausse de 1 106 à 1 809, soit un taux de 0,16%.

Sur l'ensemble du territoire, à l'exception de La Réunion actuellement en vacances, 2 018 classes (contre 833 il y a une semaine) sont fermées sur 528 400, et 80 structures scolaires sur 59 967, dont 63 écoles, 11 collèges et 6 lycéens.

Face à la progression de l'épidémie de Covid-19, le Premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi soir un nouveau confinement de quatre semaines pour seize départements. Comme à l'automne, les écoles et collèges resteront, eux, ouverts normalement - à l'exception des lycées qui basculeront tous en "demi-jauge" -, une décision défendue vendredi par Jean-Michel Blanquer qui a insisté sur le fait que l'école ne serait jamais "une variable d'ajustement".

Eviter de "creuser les inégalités sociales"

"Il y a un risque de catastrophe éducative mondiale à cause de cette épidémie. Ce que nous sommes en train de faire c'est d'éviter à la France cette catastrophe", a-t-il souligné sur BFM TV-RMC. "En Angleterre, ils ont perdu 20 ans de lutte contre les inégalités sociales en une année".

Afin de prendre en compte les "problèmes de la jeunesse" en termes de manque "d'activités physiques, de risque de sédentarité et de déprime", les gymnases "pourront rouvrir" et la piscine en temps scolaire va "redevenir possible", a-t-il par ailleurs confirmé.

Concernant les 2 000 classes fermées, "c'est un chiffre qui reste raisonnable", a-t-il estimé, précisant que le remplacement de professeurs contaminés était assuré à 94%.

Le nombre de tests salivaires devrait atteindre "ce soir" les 250 000 réalisés et les 300 000 proposés, a-t-il ajouté. "Ces résultats nous donnent un taux de contamination en moyenne d'environ 0,5% (...) C'est un taux élevé, ça reste un taux raisonnable, d'autant plus que quand on les repère on casse la chaîne de contamination."



(Avec AFP)

I