Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Covid : situation « tendue » dans les hôpitaux d’Ile-de-France

26 février 2021 à 15h00 Par Lucas Pierre
90% des tests PCR analysés révèlent des cas de variant anglais.
Crédit photo : Pixabay - photo d'illustration

Les indicateurs sanitaires se dégradent dans la région, selon Aurélien Rousseau, le directeur de l’Agence régionale de Santé (ARS) Ile-de-France, ce vendredi 26 février. La barre des 800 patients Covid en réanimation a été franchie cette semaine.

Au lendemain de la mise sous surveillance renforcée de vingt départements, dont la région parisienne, Aurélien Rousseau alerte sur le nombre de patients en réanimation. Sur BFMTV, le directeur de l’ARS Ile-de-France précise qu’« on a franchi cette semaine la barre des 800 patients Covid en réanimation ». Il ajoute que « 72% des capacités de réanimation sont occupées par des patients Covid ».

Une situation tendue dans les hôpitaux franciliens qui contraint à la mise en place d’un système de régulation. Concrètement, les hôpitaux s’organisent entre eux pour transférer des malades si l’un des établissements fait face à un trop fort afflux de patients Covid.

400 000 à 500 000 tests PCR chaque semaine

Parmi les responsables de cette nouvelle flambée épidémique, il y a les variants. Pour les détecter, les hôpitaux réalisent 400 000 à 500 000 tests PCR chaque semaine. « Dans 90% des cas, il s’agit du mutant britannique. La part restante concerne des cas de variant sud-africain », selon Aurélien Rousseau.