Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Crise à l’hôpital : nouveau round pour les blouses blanches à Paris

14 février 2020 à 10h54 Par Mikaël Livret
Les personnels hospitaliers descendent dans la rue à Paris.
Crédit photo : Capture Twitter - @CollectInterHop

Les soignants sont appelés à une nouvelle journée de grève et de manifestations, vendredi 14 février, à Paris, pour «déclarer leur amour au service public».

Pratiquement un an de grève dans les services d’urgences. Parti en mars 2019, suite à une agression ultra-violente aux urgences de l'hôpital Saint-Antoine, à Paris, ce mouvement social inédit n'a cessé de prendre de l'ampleur pour entraîner avec lui, aujourd'hui, plus de 260 services d'urgence (sur 474) à travers le pays.

Malgré les différentes annonces et plan d’urgence annoncés par le gouvernement, le compte n’y est toujours pas pour les syndicats. La grogne des blouses blanches se poursuit donc ce vendredi 14 février. Les personnels hospitaliers réclament toujours plus de moyens et une meilleure rémunération.

À l'occasion de la Saint-Valentin, les personnels hospitaliers sont invités à défiler une fleur blanche à la main, comme l'a indiqué le Collectif Inter-Hôpitaux (CIH), à l'origine de cette nouvelle mobilisation.

Le cortège doit partir à 14 heures de l’hôpital Necker pour rejoindre celui de la Salpêtrière, à Paris. La ministre de la Santé Agnès Buzyn, a d’ores et déjà promis de recevoir les syndicats mi-mars.